les coutumes



A toi qui a déjà sauté le pas, ce petit billet devrait te
parler. Parce que des coutumes et codes vestimentaires, nous en avons en France
lorsqu’il s’agit du mariage.



La robe blanche, le voile, l’alliance,  le lancer de riz, le « quelque chose de
neuf, de vieux, d’emprunté et de bleu », la jarretière et j’en passe.



Alors comment vas-tu t’y retrouver, chère Catherine, dans ce
méli-mélo de stéréotypes : lesquels figureront dans le carré final ?
Lesquels seront évincés sans foi ni loi ?



Bon, déjà la robe blanche. Symbolisant la pureté de âme (et
accessoirement, de ton arrière-train). Belle hypocrisie. Et pourtant, elle
continue à faire les choux gras des boutiques de mariée.



Alors pourquoi craquons-nous toutes sur cette couleur ?
(Enfin sauf ma copine Jeni qui s’est mariée dans une magnifique robe bariolée…)



Concernant l’alliance, cette bague a revêtu un tel
symbolisme qu’il est difficile de s’en passer. Si tu l’as fait, amie lectrice,
dis-nous vite par quoi tu l’as remplacée ? Ce bijou reste quand même significatif,
rappelant l’amour et la  fidélité que
viennent de se jurer mutuellement les nouveaux mariés.



Le lancer de riz…Tu peux peut-être oublier, chère Catherine.
Perso, j’ai remplacé par un lancer de confettis papillons,  parce que 
balancer de la nourriture à l’heure où des gosses meurent de faim, c’est
juste pas possible. Et puis ça pourrait faire s’étouffer les pigeons venus
glousser à ton mariage. Et ça ferait désordre sur le parvis de l’église, un
pigeon en mode « adieu monde cruel ».



Une question que tu te poses depuis le début : est-ce
que mon futur mari peut me voir dans ma robe ?



Ecoute, ça relève de la superstition, mais beaucoup de
femmes préfèrent garder le secret. Peut-être aussi parce que Monsieur va découvrir
une autre femme le jour de son mariage…



Maquillée, rasée au poil près sur toutes les parties du
corps, cheveux élégamment coiffés et robe de déesse : autant maintenir le
suspens pour au final, voir un sourire équivalent à celui qui a suivi la
victoire de la France en coupe du monde 1998  sur le visage stressé du mâle.



Car crois-moi, Catherine, dans ta tenue du mariée, tu vas
tout déchirer. Surtout si, d’ordinaire, tu te la joues nature (poils toutes voiles
dehors et maquillage inexistant).



Quid de la tradition anglaise de l’emprunté / neuf / vieux /
bleu ? Tu comptes le faire ? Et cacher dans ton soutif de compétition
un mouchoir turquoise ? Te balader avec  ta vieille culotte
spéciale ventre plat ? C’est toi qui vois.



Quoi qu’il en soit, nous voulons tout savoir. Comme
d’habitude. Surtout pour la culotte. Enfin le string. Ou quoi que ce soit.
Parce que sinon, c’est pas marrant. Limite ça sert à rien que je tape des
lignes et des lignes pour au final n’être pas plus avancée et n’avoir rien fait
apprendre à tes copines…



Bon et question pour les lectrices du blog, qui s’est mariée
en robe bariolée ?  



 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Catherine 11/01/2012

Pour répondre aux questions, pour ce qui est du vieux, du neuf, du bleu , de l'emprunté, je le ferais peut être!! Mais pour ceux qui est de "l'objet" vieux, je pense trouver autrechose que ce que tu me suggéres!!! mdr... sinon la nuit de noce pourrait être un fiasco!!!!! ptdr....

Pour ma robe, suspense! seule L'Art des courbes est dans la confidence!!!!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×